Aberration...

Publié le par Sophie

Ca y est, on est à peine à mi-février, et on pense déjà à la saison de monte qui approche. D'ailleurs, les premiers poulains ont pointé le bout de leur nez, et doivent surement penser que c'est un peu tôt vu les températures de ces dernières semaines !

 

Les éleveurs amateurs et pro réfléchissent à leurs croisements, et commencent à se renseigner sur les conditions techniques de mise à la reproduction de leurs juments.

 

Une technique d'insémination s'est énormément développée ces dernières années : l'insémination avec du sperme réfrigéré. L'étalon est prélevé trois fois par semaine, et la semence est envoyée, à la demande, dans le centre où est stationnée la jument. Se rapprochant au maximum d'une insémination avec du sperme frais, le taux de réussite est meilleur qu'avec l'insémination avec semence congelée. A l'heure des transports nationaux et européens hyper rapides, cette technique permet donc un bon taux de réussite et un suivi de la jument allegé.

Or, je vous le demande, qui fait (encore) de la résistance ? ...les haras nationaux ! En effet, ceux ci n'acheminent la semence que jusqu'à un autre de LEURS centres...ce qui oblige le propriétaire de la jument à aller chercher la semence dans ce centre si sa jument est stationnée dans un centre privé...!! Pour un propriétaire par chez nous, ça veut dire 180 km aller-retour !!! C'est juste complêtement dingue !

Publié dans Humeurs

Commenter cet article

catherine 14/02/2011 23:51



c'est exactement ce que nous avons du faire pour nos 3 juments l'année dernière. Le HN est a 90 km de chez nous, cela 3 fois par semaine ... les voyages forment la jeunesse !


Et après ça les HN s'étonnent que le cheval n'ait pas eu beaucoup de demande !



Sophie 01/03/2011 14:11



incroyable...



Lou 12/02/2011 09:37



Vive les Haras!!!!!!!